Home / Interviews  / FLOATJAM – Rencontre avec les rappeurs YOU_SEE et ND

FLOATJAM – Rencontre avec les rappeurs YOU_SEE et ND

Le groupe Floatjam en interview par rjhh

FLOATJAM est un groupe de hip hop japonais constitué de deux membres ; Younoske alias YOU_SEE originaire de la ville de Kawasaki et Kosuke alias ND originaire Tokyo. Le groupe collabore très fréquemment avec le beatmaker FANNY jeune frère de YOU_SEE et d’autres rappeurs japonais qu’ils ont rencontré durant leur parcours tel que ; KREVA, RHYMESTER, FG CREW. Avec un grand désir d’expressions à travers la musique hip hop, ils apparaissent sur la scène du rap japonaise en 1997 à Tokyo et commencent à rapper dans les boites de nuit des quartiers d’Harajuku et de Shibuya. Au début, Ils écrivaient des chansons de rap pour le fun en organisant des petites fêtes entre amis. Influencé par la première génération de rappeurs japonais ; KOHEI JAPAN, T.A.K RYHMEHEAD, KING GIDDRA, BUDDHA BRAND, ils continuent à travailler et à rapper ensemble environ une vingtaine d’années. RJHH s’est entretenu avec FLOATJAM à Shibuya en discutant de leur musique rap et de leur premier album STEREO.

 


 

 

Bonsoir à tous les trois. Merci de me recevoir à Shibuya  pour cette interview. 

FLOATJAM : « Bonsoir ! Vous êtes venu de très loin pour rencontrer des artistes  pour parler du hip hop japonais. Nous vous respectons et nous vous remercions pour ça. »

Ma première question porte sur votre musique rap. Comment la présenterez-vous?

FLOATJAM : « Notre rap parle de la vie, la joie, la tristesse, le bonheur, la colère, toutes ces émotions que nous ressentons tous en tant qu’être humain. En japonais nous l’appelons « KI-DO-AI-RAKU »(émotions). Cela résume tout. »

Le rap vous permet de parler de émotions, de sentiments humains. Pourquoi aimez-vous la musique hip hop ?

FLOATJAM : « Tous les autres styles de musique permettent aussi d’exprimer les aspects de la vie, mais ce que nous aimons le plus dans le hip hop c’est l’esprit, l’attitude et l’ambiance que cette musique offre. Le hip hop montre toujours une évolution innovante. C’est cette particularité là que nous aimons. »

« Notre rap parle de la vie, la joie, la tristesse, le bonheur, la colère »

Avez-vous un message que vous transmettez à travers vos paroles ?

FLOATJAM : « Notre message peut varier et approche plusieurs thèmes. Nous parlons de l’avenir, la situation actuelle de la scène hip hop japonaise, les femmes, l’amour des jeunes, nos familles et la paix dans le monde. Quoi qu’il en soit nous avons beaucoup de sujets. »

Est-il important pour vous de partager vos sons sur les réseaux sociaux ?

FLOATJAM : « A l’heure actuelle, nous pensons que c’est une méthode très importante. Mais le bouche à oreille est également important. FloatJam official est notre compte sur Youtube. Sur SoundCloud vous pouvez voir sous le nom de Floatjam. Nous sommes aussi présent sur Facebook,  Twitter et sur Instagram (YOU_SEE, ND). »

Quel est l’album hip hop qui vous a le plus influencé ? Au Japon et aux États-Unis ?

FLOATJAM : « C’est une grosse question car il y a tellement de bons rappeurs. On citerai ces albums pour le japon, EGOTOPIA de RHYMESTER, Sora Kara No Chiara de KING GIDDRA – Yameru mugen no buddha no sekai de BUDDHA BRAND, Mellow Yellow baby – Mellow Yellow, Lip’s Rhyme de RIPSLYME, Towering Nonsense de Sha Dara Parr.  Enfin pour nos albums favoris du rap américain on cite les albums, Love cabin california de Pharcyde, Illmatic de NAS ,Ready to die de Notorious BIG, Sense de Common, 3 feet high & rising de De la Soul, Enter the Wu-tang(36 chambers) du WU TANG CLAN, Biz’s baddest beats de Biz markie. »

« Nous sommes surs que la scène J-hip hop sera quelque chose de rempli et de stimulant pour les jeunes japonais »

Avez-vous une idée de l’artiste avec lequel aimeriez-vous collaborer ?

FLOATJAM : « On aimerait collaborer avec beaucoup d’artistes hip hop. Mais si je devais choisir, je voudrais travailler avec des rappeurs japonais comme Rhymester, Wonk, Norikiyo, Tokyo Ska Paradise Orchestra. Sans oublier Pharrell, Mndsgn, Mac miller et logic. »

Pouvez-vous me parler de votre premier album « STEREO » sorti en 2016 ?

L'album STEREO de du groupe de rap Japonais FLOATJAM

STEREO – 2016

FLOATJAM : « Cette album est le premier que nous avons entièrement réalisé. « STEREO » est vraiment très important pour nous dans la mesure où cet album présente notre rap très influencé par le Jazz et notre démarche indépendante qui rend notre musique très underground. »

A quel moment avez-commencé à travailler pour sortir cet album ?

FLOATJAM : « C’était il y a deux ans. En même temps on travaillait sur deux autres mixtapes. »

Pourquoi avez-vous choisi ce nom ?

FLOATJAM : « En fait il y a deux raisons pour le choix de ce nom. STEREO vient de deux mixtape libres; le premier MONORAL-R et le deuxième MONORAL-L. On a combiné les deux. De plus , STEREO est une marque de skate très connue. Sur la photo de la pochette de l’album , ND tient un skateboard par la main et porte une sweat et une casquette blanche. Je suis juste à coté de lui avec mon t-shirt blanc longues manches STEREO. Juste derrière nous notre ami « ROSE GOLD ROLEX » et plus loin assis sur un trottoir c’est DJ PUNCH. Nous étions des enfants à cette époque-là. »

D’autres rappeurs ont-ils collaboré avec vous ?

FLOATJAM : « Un seul rappeur est présent sur l’album. Il s’agit de TIMEKILLA qui rappe avec nous sur le titre « Sleepess night ». Mais nous avons collaboré avec de nombreux producteurs sur le même album FANNY, CRESTO, HKGIB aka WHEEL, ROSE GOLD ROLEX et TIM ROTH. Ils sont tous célèbres au Japon car ils ont produits beaucoup d’autres rappeurs EGO, ISH-ONE, HANNYA, KOHH, TAKUMA the GREAT, SENNINSHO, KOJOE.« 

 

Plusieurs chansons sont produites par Fanny. Est-il un membre de votre groupe ?

FLOATJAM : « Pour moi (YOU_SEE) il fait parti de FLAOTJAM. Mais, il m ‘a toujours dit non. Vous savez ! FANNY c’est aussi mon petit frère. Donc naturellement je le compte parmi nous. »

Votre album a-t-il reçu de bonnes critiques après sa sortie ?

FLOATJAM : « Oui !!! De très bonnes critiques. Il est apparu dans le magazine WARP de l’année dernière qui recommande notre album comme album spécial avec celui de MACKA-CHIN. »

Un second  album est-il prévu ? Sera-t-il du même style que le premier ?

FLOATJAM : « Oui, nous travaillons sur notre deuxième album. Par contre il ne ressemblera pas au premier. Il sera plus évolué. Vous allez sans doute l’aimer. »

 

 

Pensez-vous qu’il existe d’autres artistes, de groupe de rap comme le vôtre qui se rapprocherait de votre style underground ?

FLOATJAM : « Je ne sais pas. Peut-être que non. »

Quel regard avez-vous sur la progression du hip hop au Japon ?

FLOATJAM : « Nous pensons que c’est une bonne chose. Nous sommes surs que la scène du hip hop japonaise sera stimulante pour les jeunes japonais. »

« MC SOLAAR est une légende et un très grand rappeur. IAM est un groupe de rap français fantastique »

De nouveaux groupe de rap apparaissent dans tout le Japon. Le rap permet-il aux jeunes japonais de s’exprimer davantage et pensez-vous qu’il y ai une quelconque influence du hip hop ?

FLOATJAM : « Oui. En effet les jeunes s’expriment beaucoup, dans des freestyles ou dans des battles de MC. Ce qui est très fréquent en ce moment dans plusieurs grandes villes du Japon. Pour l’influence auprès des jeunes japonais, je ne pourrai pas donner une réponse exacte car c’est une question difficile. La mode hip hop est très présente et est très aimée par la jeunesse japonaise. »

Êtes-vous déjà venu en France ? 

FLOATJAM : « Non, nous ne sommes pas encore venus en France. On aimerait beaucoup »

Connaissez-vous le hip hop français ? Pouvez-vous me citer quelques rappeurs célèbres si vous en connaissez ?

FLOATJAM : « Oui !!! Bien sûr que oui !!! MC SOLAAR est une légende et un très grand rappeur. IAM un groupe de rap français fantastique. Jazzy Bazz et Appolo. Nous connaissons aussi Clem Beat’z qui est un producteur extraordinaire. »

 

Propos recueillis par Roger Atangana.

RJHH Founder, DJ, Traveler, Blogger

Noter l'article
PAS DE COMMENTAIRES - Soyez le premier à commenter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

code