DJ PMX fait partie d’un cercle d’artistes parmi les plus populaires au Japon. Personnage aux multiples facettes, il se fait surtout connaître pour ses productions musicales de style g-funk qu’il compose pour son groupe DS455 avec son acolyte le rappeur Kayzabro. Ayant amené le genre « West-Coast » dans la musique urbaine nippone, il a su se forger une carrière exceptionnelle enrichie par un très grand nombre d’albums, mixtapes, Mix CD et autres EP. Originaire de la préfecture de Miyazaki, c’est durant la seconde moitié des années 80 qu’il prend son nom DJ PMX et qu’il gardera tout au long de son parcours.


Les débuts

La carrière de DJ PMX commence en participant à des événements non loin de Shinjuku au « CLUB OF STEEL » où il fait la rencontre de KayzabroDev Large, DJ KRUSHECDGDX. En 1987, il s’associe avec le rappeur MAZZ avec lequel il travaille sur son premier projet. C’était un mini album vinyle « MAZZ + PMX  We got Power ». Le style osé et l’approche délicate qui sont proposés plaît au public qui commence à le suivre. DJ PMX, continue ses productions non seulement avec MAZZ, mais aussi à travers des singles qu’ils réalisent tels que « KICK IT » en 1991 ainsi que des compilations comme « Dance 2 Noise » en 1992. Durant cette période, il fait la rencontre et intègre ce cercle fermé d’artistes précurseurs du hip-hop japonais maintenant considérés comme des légendes (Ecd, DJ Krush, Sha Dara ParrRhymesterDev Large de Buddha Brand, Muro …)

DS455 et Hoodsound

Malgré toutes ses activités illustrant son début de carrière, DJ PMX rejoint le groupe DS455 qui comprend Kayzabro, Maccho & Shalla. Ils deviennent avec Kayzabro les deux principaux membres, mais on note qu’ils se sont parfois élargis vers d’autres artistes ayant des influences musicales similaires. (GDX, SAYMAZZ …). Entre 1995 et 2000, DJ PMX décide de produire deux albums Bayside Ridaz et Rollin With My MastyRollin’ With My Cadi. Ces disques marquent vraiment son empreinte par un style West-Coast soigneusement travaillé. La dédicace de Daz Dillinger de Dogg Pound sur l’un des albums est une marque supplémentaire revendiquant le genre, mais aussi une preuve des connexions faites avec le milieu du rap californien. 

Fier de son succès et d’un public toujours au rendez-vous, DJ PMX continue de produire pour son groupe et propose trois autres albums « Dabstar Clique », « Summer Sweetz » et « To myself » sorties respectivement en 2002, 2004 et 2006. En parfaite osmose avec Kayzabro, DJ PMX produit un excellent travail avec ces trois disques qui reçoivent au passage des critiques non-négligeables au Japon mais aussi à l’étranger. Certains titres compris dans ces albums (Night 4 Playaz, Ride in Peace, Summer SweetzVery Special Week End, Throw ya handz up …) sont aujourd’hui des classiques du G-Funk Japonaise. 

Fier de son succès et d’un public toujours au rendez-vous, DJ PMX continue de produire pour son groupe et propose trois autres albums « Dabstar Clique », « Summer Sweetz » et « To myself » sorties respectivement en 2002, 2004 et 2006. En parfaite osmose avec Kayzabro, DJ PMX produit un excellent travail avec ces trois disques qui reçoivent au passage des critiques non-négligeables au Japon mais aussi à l’étranger. Certains titres compris dans ces albums (Night 4 Playaz, Ride in Peace, Summer SweetzVery Special Week End, Throw ya handz up …) sont aujourd’hui des classiques du G-Funk Japonaise. 

Après plusieurs années de succès, DJ PMX quitte Universal Music et fonde avec Kayzabro son propre label HOOD SOUD RECORDS. Cette structure regroupera plus tard un grand nombre d’artistes tels que DJ☆GOHOKTTWO-JDAZZLE 4 LIFEBig Ron, Richee, etc… Ayant pour la plupart le même style musical. 2014 voit la sortie du 6e et dernier album du groupe Sunday Afternoon dont quelques vidéos (Free my mind avec Bo Roc, Sunday Afternoon Featuring pukkey) ont été tournées à Los Angeles. 

DJ PMX dans son studio à Yokohama

 

Une carrière riche et complète

En parallèle de DS455, DJ PMX commence en 2005 une nouvelle série de compilations, et d’albums regroupant ses productions où il invite plusieurs artistes du hip-hop Japonais de générations différentes. D’z Nuts FM Station Vol.1, THE ORIGINAL I, THE ORIGINAL II constituent cette série d’albums. Il explore de sonorités nouvelles en s’adaptant aux artistes avec lesquelles il collabore. Pourtant, la grande majorité des morceaux gardent cette marque acoustique qui a fait son succès ; des sons dans le pur style g-funk remixés à la sauce japonaise. On ne peut pas oublier les titres Area Area, 4 My CityMake it to da top, Next Doortha Rootz 

LIRE AUSSI : FICHE ARTISTE DJ PMX

DJ PMX

En outre, il prépare et réalise en 2014 le disque THE MOMENT en commun avec le rappeur Young Dais. DJ PMX, n’a pas oublié les origines de sa carrière et les autres passions qui l’animent pour toucher différents domaines. Il surprend encore son public en 2017 grâce à THE ORIGINAL III et les deux volets de HIT THE CITY où il est le producteur exécutif. On note cependant une évolution musicale qui prouve que le légendaire producteur n’a aucun mal à s’adapter à la nouvelle génération d’artistes qui débarquent sur la scène hip-hop japonaise. 

Possédant un palmarès déjà bien rempli sur la production de sons, DJ PMX s’est essayé à la réalisation de vidéos depuis un certain temps et a même sorti quelques-unes. Des vidéos entièrement pensées, dirigées et filmées par lui-même. On peut se demander s’il a pris goût à la filmographie, tellement ses réalisations sont régulières. Comme si tout cela ne suffisait pas, il anime aussi une émission de radio “Locohama Cruising Radio Show” sur 2tightradio où un créneau lui ai entièrement dédié.

Le qualificatif de légende vivante est aisément attribuable à DJ PMX. Artiste aux multiples talents ; DJ, producteur, réalisateur, metteur en scène. Il est incontournable sur la scène du hip-hop japonais. Il a déroulé une quantité énorme de morceaux, d’artistes et de projets musicaux de toutes sortes. RJHH ne manquera pas de lui demander le nombre exact. 

 

Par Roger Atangana


Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code