Après l’annonce brutale du décès du rappeur Sticky, c’est une autre figure emblématique du hip-hop japonais qui s’est éteinte le 24 janvier 2021. Takeshi Osumi, plus connu sous le nom de Big-O est décédé à 47 ans, dans un hôpital où il était soigné. L’annonce a été donnée le 3 février depuis son site internet de mode mrgentleman.jp.

OSUMI, des débuts fracassants avec le groupe SHAKKAZOMBIE

Osumi apparait pour la première fois sous les projecteurs en tant que membre du groupe de hip-hop SHAKKAZOMBIE (Big-O, Hide-Bowie, Ignition Man) en 1996. Très influents sur la scène du rap japonais des années 90, Osumi était très proches de Rhymester, Muro, YOU THE ROCK, King Giddra, Soul Scream et Buddha Brand. Des groupes considérés comme les pionniers du rap au Japon.

Avec SHAKKAZOMBIE, il sort trois albums et un mini album entre 1997 et 2002. Hero The S.Z paru en juillet 1997 sera le plus emblématique du groupe. L’année suivante, il publie son album solo “Control (the spirituals matters)” avec les grosses participations de DJ WATARAI, Tina ainsi que Dev Large.

Les créations d’Osumi, SWAGGER, PHENOMENOM, MISTERGENTLEMAN

Tous ceux qui l’ont côtoyé savait qu’il était aussi passionné par la mode. Il rencontre le succès avec la marque de mode SWAGGER en 1999, et lance PHENOMENON en 2004. Avec ces créations il devient le premiers partisans des collaborations streetwear-luxe, en partenariat avec MCM pour les produits spéciaux en 2010. La même année que PHENOMENON participe à la la Fashion Week de Tokyo.

Des 2012, MISTERGENTLEMAN faits ses débuts dans le cadre d’un effort conjoint en Osumi et Yoshii. Ensemble, ils ont travaillé dans plusieurs projets d’entreprises et ouvrent un magasin de disque WAVE, situé à Roppongi en 2017.

La nouvelle de sa mort d’Osumi a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et de nombreux rappeurs et DJ ont tenu à lui rendre hommage en publiant plusieurs photos.


 

Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code