Le 26 février 2010 au sein du quartier de Shibuya, véritable cœur battant de Tokyo, un événement tragique va faire basculer le monde du hip-hop. Le producteur Nujabes perd la vie suite à un accident de voiture sur l’autoroute qui traverse la mégalopole.

DJ et producteur d’exception, Jun Seba aka Nujabes s’est révélé au monde en 2004 via l’anime Samurai Champloo. Il est l’un des principales contributeur de la bande-son de ce classique de l’animation japonaise.


Comme pour beaucoup d’entre nous durant cette époque, cela a été une porte d’entrée vers la culture hip-hop japonaise. Il nous a tout simplement fait découvrir une autre manière d’écouter et d’apprécier le rap.

Pendant une dizaine d’années, c’est en compagnie de son label Hydeout Production que Nujabes a construit sa légende à coup de titre plus mythique les uns que les autres. La spiritualité qu’il a infusé à sa musique est unique, au point de mettre en avant un courant musical qui était jusqu’alors qu’un embryon : le Jazzy-rap, aussi nommé le Jazz-hop. Le public séduit par sa musique est assez large; cela va du simple fan de musique jusqu’au grand puriste de Rap/Hip-hop.

À une époque où les p2p puis le streaming a jouer un grand rôle sur notre manière d’écouter de la musique, Jun Seba a réussi à influencé toute une génération. Il est considéré comme l’un des Godfather des playlists/radios “Lofi Hip-Hop Beat to chill/study/sleep” qui pullulent sur internet depuis quelques années.

Bien sûr il n’a pas été le seul à avoir fait basculer le Hip-Hop dans une nouvelle ère plus instrumentale. Nous pensons notamment à J Dilla, avec qui Nujabes partage la même date de naissance et malheureusement une mort qui les a frappé bien trop tôt.

Les inspirations de ce samurai des platines sont nombreuses :  Jazz, Bebop, Blue, Soul, musique du monde… comme tout bon beatmaker/producteur, le sampling était l’une de ses passions.

Pour les 10 ans de la mort de cette légende, nous vous avons sélectionné dix samples mythiques :


Comme nous l’avons dit plus tôt, le nom de Nujabes est associé au mouvement Jazz-hop, cependant lors de son vivant, il était plutôt classé en tant qu’artiste Abstract Hip-Hop. Le terme était beaucoup utilisé au débuts des années 2000 pour définir une musique qui sortait des sentiers battus, avec une créativité et une atmosphère peu commune. En témoigne ses collaborations avec des rappeurs “underground” tels que Susbtantial, le groupe californien Cyne , le londonien Funky DL et bien sûr Shing02.

Pour illustrer nos propos et clôturer cet article, voici une playlist à écouter et réécouter sans modération.

Rest in beats Jun Seba.


 

Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code