Comme nous l’avons dit précédemment dans notre article du 14 juillet 2022, le rap japonais est en perpétuel évolution depuis son apparition à la fin des années 80 et son éclosion au début des années 2000. Certains rappeurs de la première génération qui ont consolidés la culture hip-hop sont encore en activité aujourd’hui. Ill bosstino du collectif THA BLUE HERB, SoulScream, KREVA sont d’autant d’artistes qui sortent de nouveaux morceaux. Quant à la jeune génération, elle n’a pas entièrement basculé dans les nouveaux genres de hip-hop (trap, drill, hip-hop alternatif…). On peut citer ISSUGI, Badsaikush de Namedarumaaz, MC Tyson, Jaggla, des rappeurs qui ont su conserver un style très old school, boom bap. Autant de styles qui ramènent à l’âge d’or du rap des années 90. En plus, on remarque aussi la progression constante de la trap. Elle est largement popularisée par Kohh vers 2014 et par les membres groupe BAD HOP originaire de Kawasaki. S’inscrivant dans cette même lignée, on retrouve par exemple les jeunes artistes comme LEX, ralph ou ¥ellow Bucks qui sont devenues en quelques années des têtes d’affiches.

RJHH CONNECT

Malgré ces évidences, on veut toujours savoir qui est le meilleur interprète avec la prod parfaite. Les critères sont nombreux et ne nous permettent pas de dire avec certitude qui est le meilleur des rappeurs japonais. C’est bien plus logique d’établir une liste présentant le large éventail d’artistes actifs de la scène J-RAP. Afin d’établir ce TOP 40, nos choix ont été motivés par des éléments assez simpleS. Le nombre d’albums, les titres les plus streamés ainsi le nombre de vues sur YouTube ont motivé les choix de notre rédaction. Sans plus attendre, découvres maintenant ci-dessous le TOP 40 des rappeurs japonais actifs en 2022.


 

Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code