Dans une scène où le parcours des artistes du rap japonais semble éphémère, JP THE WAVY a connu une ascension fulgurante avec le single Cho Wavy De Gomenne. Un hit qui allait être sa signature. Il est devenu l’un des rappeurs le plus recherchés du moment grâce à ses mélanges entre la musique, la mode et les chorégraphies de danse.

Présent dans presque tous les grands festivals de hip-hop au Japon, JP THE WAVY, n’a pas oublié son passage à Paris en juin 2016 (lors d’un show organisé par la marque Asics) et l’énergie du public français. Il s’est donc confié aux questions de Real Japanese Hip Hop. Rencontre.


RJHH : Bonjour JP THE WAVY, nous avons très peu d’informations sur toi. Peux-tu nous expliquer comment tout a commencé pour toi en tant qu’artiste ?

JP THE WAVY : Bonjour. Je suis JP THE WAVY, j’ai commencé par le breakdance à l’age de 13 ans. Je n’écoutais que la musique hip-hop, mais c’est à partir de 18 ans que j’ai voulu devenir rappeur.

RJHH : D’où provient ton nom d’artiste JP THE WAVY ? C’est toi qui l’a choisi ?

JP THE WAVY :  J’ai choisi moi même ce nom.  En fait JP c’est pour Japon, WAVY veut dire cool, mais ça provient aussi de l’endroit où j’ai grandi, dans une ville au bord de la mer.

RJHH : Parle-moi de ta toute première chanson ? Et quel style de musique as-tu fait au départ ?

Au tout début, j’ai écrit une chanson avec le style New West. Après cela, j’ai fait plusieurs remix comme le titre “Walk” d’A$ap Ferg que je faisais écouté à des amis.

RJHH : Je vois que tu attaches beaucoup d’importance à la mode et même dans tes vidéos tes vêtements ne sont pas pris au hasard. Est-ce toi qui choisit ton habillement pour tes tournages ?

JP THE WAVY : Oui, le choix des vêtements est fait exclusivement par moi. En ce qui concerne les clips vidéo, je discute du choix avec les photographes et les cameraman. Mais c’est moi qui prend toujours la décision finale, même le choix des vêtements des personnes présentes sur les tournages. Je ne réfléchi pas trop, mais le résultat dans l’ensemble est toujours correct.

RJHH :  J’ai vu la vidéo du morceau “Cho Wavy De Gomenne” remix avec SALU. Parles moi un peu de ce morceau, la production de ce titre, le tournage vidéo et ta collaboration avec SALU. Était-ce la première fois que tu travaillais avec lui ?

J’ai composé cette chanson avec Ricky, qui travaillait avec moi lorsque j’étais membre du personnel de la boutique de “Marcelo Burlon”. Je produis toujours des titres avec lui SALU m’a contacté pour faire le remix après l’avoir écouté une seule fois. J’étais très enthousiaste de faire ce remix avec un grand rappeur comme lui.

“Cho wavy de gomenne” était un sujet de discussion dans tout Tokyo. Beaucoup de personne parlait de ce titre et du remix que je préparait avec SALU. Lors du tournage à Shibuya, beaucoup de gens se sont rassemblés pour venir voir le tournage. La police a du intervenir.

RJHH : Ce clip vidéo sera sans doute à 10 millions de vue cette année. Es-tu fier de cette performance ?

JP THE WAVY : Pour moi c’est vraiment incroyable !!! Mais aussi, je veux être encore plus célèbre.

RJHH : “Wavy Tape” de 2017 et les singles “Neo Gal Wop”, “Just a Litte Bit” sont les projets que tu as sortis. Travailles-tu maintenant sur ton 1er album ou tu attends encore le bon moment pour le sortir ?

JP THE WAVY : Je suis en train de produire mon premier album. Et comme ça sera le premier, je mets toute ma passion et mon énergie dedans.

RJHH : Que penses-tu rap japonais actuel et des artistes de la même génération que toi ?

JP THE WAVY : Actuellement, je pense que le niveau du rap japonais est très élevé par rapport aux autres années. Il y a beaucoup de rappeurs de la même génération que moi qui sont très doués. J’essai de faire de mieux chaque jour pour ne pas être dépasser.

RJHH : Si tu devais me raconter une anecdote, ce serait laquelle ?

JP THE WAVY : Je ne sais pas trop (rires), il n’y a rien de particulier, je raconte toute ma vie d’artiste au quotidien sur les réseaux sociaux.

RJHH : Merci beaucoup pour cet interview, tu souhaites dire quelque chose pour conclure ?

C’est moi qui vous remercie RJHH. Je voudrais dire à vos lecteurs que j’aurai aimé faire plus de live en France. Parler beaucoup de moi à votre entourage. Tous les repas que j’ai dégusté en France étaient vraiment délicieux. J’étais aussi étonné qu’il fasse encore jour à 22h00 à Paris. I LOVE FRANCE !!! Ayyye !!!

 

Propos recueillis par Roger Atangana


 

Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code