Une grosse polémique a éclaté au Japon après la tenue du festival hip-hop en plein air appelé NAMIMONOGATARI 2021. Les vidéos et les photos publiées sur les réseaux des participants ainsi que celles des artistes ont généré de nombreuses critiques.

NAMIMONOGATARI 2021 s’est tenu le 30 août dernier à Aichi Sky Expo (Rinku Beach) à quelques minutes de la ville de Tokoname City. Office Keef Co. Ltd, l’organisateur de l’événement avait déjà choisi et organisé d’autres festivals dans ce lieu entre 2016 et 2019. Il entendait célébrer les cultures urbaines sous toutes leurs formes. Au centre de ses festivités, plus de 30 rappeurs pour l’édition 2021 ont été invités.

Les artistes présents au festival Namimonogatari 2021

La liste des artistes présents au festival NAMIMONOGATARI 2021

C’est en recevant les images durant le festival que Tatsuya Ito, le maire de Tokoname City a vigoureusement protesté contre l’organisateur en déclarant : C’est un événement extrêmement vicieux où les demandes et les directives des gouvernements préfectorales et nationales ne sont pas du tout suivies. Des plaintes sont en plus remontées au gouverneur de la préfecture d’Aichi Hideaki Omura qui a exprimé sa colère en disant : “Nous ne prêterons plus d’espace à l’avenir. NAMIMONOGATARI sera pratiquement exclu des événements publics de la préfecture d’Aichi”. Dans ce contexte, hier soir, les organisateurs nous ont soudainement envoyé un document “Excuses et explication de la situation”. Toutefois, nous tenons à souligner que le contenu du document contient des déclarations mensongères pour répondre à leurs propres besoins.

Excuses de l’organisateur et des artistes après le festival NAMIMONOGATARI 2021

Recevant une pluie de critiques acerbes s’adressant non seulement aux organisateurs, mais aussi aux nombreux artistes qui ont participé, Office Keef Co. Ltd a du publier un long message d’excuses. L’entité a aussi communiqué des informations afin d’expliquer les circonstances avant et après le festival. D’après Office Keef Co. Ltd, l’ouverture de la vente des billets a commencé dès le mois de mars 2021. La limite du nombre de personne a été réduite à 5000, après que la ville de Tokoname City fut déclarée zone de traitement prioritaire pour la prévention des épidémies liées au Coronavirus.

L’arrêt des ventes de billets avaient été demandé le 12 août, a indiqué le gouverneur Omura sur son compte Twitter. Cependant, le jour de l’événement, plus de 8 000 spectateurs étaient présents. La distance sociale n’était pas maintenue et la plupart des spectateurs n’avaient pas de masque. Durant la représentation des artistes, des autocollants de distanciation ainsi que des messages étaient affichés sur l’écran principal pour alerter le public. De leur côté les artistes ont aussi posté des messages d’excuses sur leur compte Twitter respectif.

Zeebra : “Je suis allé au NAMIMONOGATARI hier parce que j’ai entendu dire que c’était conforme aux règles de la préfecture, mais quand j’ai ouvert la porte, j’ai trouvé une situation dangereuse. En me rendant sur place, j’ai vu des photos de la salle sur les médias sociaux et j’ai immédiatement contacté le personnel, qui a dit au MC de s’assurer que des masques étaient portés.”

AK-69 : “Nous nous excusons pour la gêne occasionnée aux habitants de la préfecture d’Aichi et au peuple japonais. En tant que personne qui dirige la scène hip-hop, j’aurais dû suggérer à l’organisateur que je devrais refuser ma participation et annuler l’événement.”

Elle Teresa : “C’est plus sûr pour tout le monde à partir de maintenant. ” Je ferai de mon mieux pour protéger tout le monde. Mais Je suis confuse, parfois j’échoue.”

LEX : “C’était vraiment mauvais. J’aimerais que vous gardiez une petite distance.”

Il semble que certaines personnes sont allées au-delà de la critique. Plusieurs messages de mort ont été envoyés au rappeur MC TYSON et sa famille.

MC TYSON : “A tous ceux qui se sont précipités à la salle hier. Merci beaucoup d’être venus voir live dès le matin avec ce temps chaud. J’aime tous ceux qui ont chanté avec moi du fond du cœur. J’attends avec impatience le jour où je pourrai rencontrer tout le monde, et je ferai de mon mieux sans abandonner. Merci beaucoup. “

Quant aux membres du groupe de rap BAD HOP, ils ont décidé de reporter leur propre qui devait de se tenir le 1er et 2 septembre, festival BAD HOP REVENGE TOUR FINAL au Yokohama Arena. La performance de l’unité hip-hop devait être diffusée en direct sur Abema TV. Les autorités japonais ont lancé une enquête en indiquant que des mesures strictes seront  prises si des violations sont constatées.


 

Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code