BIOGRAPHIE

Anarchy débute sa carrière en tant que MC en 1995. Avec son attitude agressive et ses paroles racontant son enfance rude, il attire l’attention en se produisant dans des live à Kyoto. En 2000, il  forme un collectif appelé RUFF NECK ; un groupe composé de cinq membres (JC, Naughty, Young Bery, DJ AKIO).

Ensemble, ils sortent deux projets indépendants. BLACK JACK qui sera écoulé à 1000 copies  et 2000 copies pour GHETTO DAY. Durant cette période, Anarchy commence à se faire remarquer à Osaka et à Nagoya. Il est présent sur des albums de B-NINJAH et AK-69 “DA REAL THING”, “HARLEM VER 3.0”, DJ HAZIME “AIN’T NO STOPPIN’ THE DJ”.

En 2004, il rejoint RYUZO, un MC de longue date de Kyoto avec lequel il créé le label R-RATED RECORDS. Il fait d’autres apparitions sur des albums tels que MY HOOD IS… de YAKKO FOR AQUARIUS également MY HOOD IZ …, de RYUZO ou encore REDSTA-THE MELODIZM- de Kalassy Nikoff aka AK-69.

Deux ans plus tard, Anarchy sort son premier disque solo, Rob The World. Cet album enregistre des ventes exceptionnelles et est cité comme étant l’album de l’année 2006. C’est en 2008 qu’il publie un livre autobiographique intitulé Itami No Sakabum, où il raconte son enfance difficile et pourquoi il est devenu rappeur.

Désormais rappeur incontournable, sa carrière prend un nouvel élan dès 2010 ou il s’associe avec BACHLOGIC, DABO et KREVA pour le tire I REP. Un single qui occupera la première place des charts japonais pendant plusieurs semaines.  Il sort plusieurs autres albums (Diggin’ Anarchy, Dirty Ghetto King Anarchy, New Yankee, BLKFLG) entre 2011 et 2016.

Voyant l’explosion en popularité des nouvelles générations de rappeurs japonais, il lance son deuxième label 1% (ONEPERCENT) en prenant WillyWnka et Leon Farounakis sous son aile. En mars 2019, Anarchy dévoile l’album THE KING qui regroupe 13  rappeurs japonais de premier plan.


Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code