Depuis son arrivée dans le rap à l’orée de la décennie 2010, Rykey a fait beaucoup parler de lui. Son parcours artistique reste intéressant mais est surtout marqué par des nombreuses polémiques, bagarres et arrestations par la police. Malgré ces obstacles, le rappeur est profondément influencé par le hip-hop à l’ancienne et a su forcer la chance à grand coup de productions accompagnées d’instrus martiales.

Ecoutes les albums de Rykey :

Né dans le quartier d’Hachioji de Tokyo le 12 décembre 1987, Rykey est métis d’une mère originaire du Kenya et d’un père japonais. Dès son entrée au collège, le jeune homme rejoint un gang local (les Hachiji Grips) et se fait rapidement connaitre par les services de police. Il découvre le hip-hop en voyant un artiste, lors d’une performance rap en direct lors d’un événement. Motivé par ce qu’il avait vu, il décide finalement de se lancer dans la musique dès l’âge de 19 ans.

Sa première apparition se fera en 2012 le remix du titre “Red Pill” d’AKLO avec SALU. Trois ans plus tard, il sort son premier album studio “Pretty Jones” qui le propulse au-devant de la scène. Le public aimera beaucoup le morceau “BABY“, dans lequel il fait participer dans un clip vidéo, Kuran. Une célèbre femme d’affaires dans l’industrie du cosmétique qui sera plus-tard sa femme. Recevant beaucoup d’éloges et en multipliant les collaborations avec divers artistes, Rykey poursuit sur sa lancée en sortant deux autres projets en 2018 ; “John Andersen” et “Mzee“.

Rykey condamné une troisième fois en 2020

La célébrité désormais au rendez-vous grâce à ses qualités d’artiste dans le rap, Rykey est avant tout un mauvais garçon qui n’a pas réussi a oublié son passé. Déjà condamné en 2008 puis en 2016 pour voies de fait et possession de stupéfiants, il est impliqué dans plusieurs scandales de violences conjugales. Il aura aussi quelques soucis avec Yzerr de BAD HOP ainsi qu’Anarchy. La troisième condamnation interviendra en juillet 19 après une bagarre avec deux employés de la société de sa femme. Lors du procès en en juin 2020. Il est condamné à 1 an et 6 mois de prison ferme. Malgré ses nombreux déboires judiciaires, il sort deux autres projets appelés “BEEF&CHICKEN et “DEMO TAPE“. Rykey comptabilise plus d’une quarantaine de morceaux dont une petite partie est citée ci-dessous dans notre sélection.


1. Like My Father

2. Lord Of The Man

 

Ecoutes aussi : Le Podcast du Hip Hop Japonais

Le podcast du hip-hop japonais

3. Baby

4. think about

5. DEMO TAPE

6. Garage

7. ホンネ (Hon’ne)

 

Real Japanese Hip Hop sur Spotify

Les playlists de Real Japanese Hip Hop sur Spotify

8. PRAY FOR ME

9. LETTER

10. REAL AIR LINE feat. REAL-T


 

Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code