Composé de 16 membres actifs, KANDYTOWN est avant tout un groupe d’amis qui rappe ensemble depuis l’adolescence. Ce collectif originaire du quartier de Setagaya (Tokyo), se forme en 2012 après plusieurs mixtapes acclamés par la critique et est peut-être le groupe qui représente bien le rap japonais.

Deux années suffiront à KANDYTOWN pour conquérir les fans de rap japonais. D’abord avec la parution en 2015 du projet “BLAKK MOTEL” limité à 500 exemplaires. Ensuite l’album majeur KANDYTOWN qui sera publié en 2016 et produit par Warner Music Japan. Un label qui organise en parallèle une tournée (KANDYTOWN 5CITY TOUR POWERED BY CARHARTT) dans les villes d’Osaka, Tokyo, Hiroshima, Nagoya et Fukuoka. Le groupe va encore s’établir comme force créative et influence avec deux autres projets parus en 2019. L’ ep “LOCAL SERVICE” ainsi que le deuxième album “ADVISORY“.

Kandytown, Fnmnl

KANDYTOWN – Photo source : fnmnl.tv

Membres de Kandytown : BSC, DIAN, DONY JOINT, Gottz, Holly Q, IO, KIKUMARU, DJ MASATO, MIKI, MUD, Neetz, Ryohu, KEIJU, YUSHI, DJ Weelow, DJ MASATO

Placé au centre de la scène hip-hop vibrante de Tokyo avec ces projets communs déjà sortis, chaque membre a eu la possibilité de travailler en solo ou d’accepter d’autres collaborations. Le niveau générale des rappeurs de KANDYTOWN est assez hallucinant quand on écoute les productions de leur premier album. Sur une période s’étalent entre 2016 et 2020, nous avons donc créé une liste ci-dessous, comprenant les premières prods des principaux membres.

 


 

IO : SOUL LONG (2016)

SOUL LONG, d'IO

 

KIKUMARU : ON THE KORNER (2016)

ON THE KORNER, KIKUMARU

 

 

DONY JOINT‎ : A 03 Tale,¥ella (2017)

Dony Joint , A 03 Tale,¥ella

 

Lire aussi : TOP 10 des rappeurs pour s’initier au rap japonais

 

MUD : MAKE U DIRTY (2017)

MUD, Make u Dirty

Ryohu : Ten Twenty (2018)

Ryohu, Ten Twenty

 

 

MIKI : 137 (2018)

137 de MIKI

 

GOTTZ : SOUTHPARK (2018)

GOTTZ, Southpark

 

 

BSC : JAPINO (2019)

BSC, JAPINO

 

KEIJU : T.A.T.O (2020)

KEIJU, T.A.T.O


Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code