Vous avez désormais l’habitude de découvrir notre liste des morceaux de rap japonais qui sortent chaque mois. Pour les quatre semaines passées de juillet 2021, le Japon était à l’honneur avec l’ouverture des jeux olympiques. Et malgré la forte hausse des contaminations du Covid19 à Tokyo et certaines restrictions imposées par les autorités japonaises, nous avons sélectionné 10 vidéos d’artistes pour établir la liste ci-dessous. AWICH, JP THE WAVY, Norikiyo, Miyachi ont partagé leur morceau cumulant des milliers de vues sur YouTube. Voici donc le TOP 10 des morceaux de rap japonais parus en juillet 2021.

 

Good Gas & JP THE WAVY – Bushido

En tête de notre classement, c’est JP THE WAVY qui a plus attiré l’attention durant ces semaines de juillet. On l’avait laissé avec l’album WAVY TAPE 2, il revient pour présenter le clip vidéo du titre Bushido dévoilé le 23 juillet. Ce fut une très belle occasion pour lui de se montrer auprès des fans de la saga FAST AND FURIOUS. Ils ont découvert ce titre dans la bande originale de FAST AND FURIOUS 9 sortie dans les salles cette année. JP THE WAVY confirme un fois de plus sa stature d’artiste internationale avec plusieurs collaborations où il invite des artistes étrangers.

Awich – GILA GILA feat. JP THE WAVY, YZERR

On ne pouvait pas manquer de vous parler du nouveau single d’AWICH. Elle est logiquement présente dans cette sélection avec “GILA GILA” produit par Ckaki Zulu et qui cumule déjà plus d’1 million de vues sur YouTube. AWICH frappe vraiment fort comme à son habitude sur ce morceau ambiançant qui tourne déjà dans plusieurs radios tokyoïtes et autres playlists. Dans le clip vidéo partagé le 31 juillet, on aperçoit plusieurs artistes réunis autour d’une table pour un diner : Yzerr, JP THE WAVY ainsi les membres du collectif Yentown Tokyo avec ceux de BAD HOP.

SANTAWORLDVIEW & DJ BULLSET – FLAME

Dévoilé le 19 juillet, “FLAME” nous a offert une collaboration entre DJ Bullset et Santaworldview. Ce dernier nous avait surpris avec les rappeurs ISSUGI et Sparta dans “POSSIBLE“. Une collaboration où on le découvrait dans un style BOOM BAP très différent de ses productions trap. Santaworldview, pilier de la scène rap de Yokohama s’est donc associé à DJ Bullset pour ce single qui est aussi une annonce pour leur futur ep commun. Un projet appelé “DJ BULLSET meets SANTAWORLDVIEW In The Neighborhood” bientôt disponible.

DJ CHARI & DJ TATSUKI – Sugar feat. 瑛人 & Yo-Sea

Sans surprise, ce single est lourd. DJ CHARI et DJ TATSUKI ont multiplié les collaborations pour sortir “Sugar” le 15 juillet. Connus pour produire des mélodies sublimes, les deux producteurs se font connaitre à partir de 2018 avec le projet “THE FIRST“. Un album compilation qui révèle plusieurs et qui bouscule véritablement toute la scène hip-hop japonaise. Désormais populaire, ils sortent à la fin de 2020 leur deuxième projet “GOLDEN SOURCE“. Pour 2021, on a découvert deux grosses productions ; The Best en compagnie de T-PABLOW de BAD HOP, Yellow Pato ainsi que Sugar produit avec la participation de Zot on The Wave.

DJ RYOW – W.T.M.F.N ? feat. ¥ELLOW BUCKS, SOCKS

Dans une vibe qui reprend et rappelle fortement TOKONA-X, rappeur décédé en 2004. DJ Ryow a partagé le clip de “W.T.M.F.N?” Une 14e vidéo permettant au dj originaire de Nagoya de poursuivre la promotion de son album “Still Dreamin’” paru en mars dernier. W.T.M.F.N? est un titre qui met en valeur ¥ellow Bucks, la révélation du rap japonais depuis l’année dernière. Mais aussi le rappeur Socks, toujours présent dans les projets de DJ Ryow et dont leurs collaborations ont commencé vers 2013.

AK-69 – Racin’ feat. Chanmina

AK-69 est connu pour mettre le paquet lorsqu’il sort un projet. Ce fut encore le cas pour “THE RACE, un album distribué par Universal Music LLC et qui a vu plusieurs grosses pointures du rap japonais tels que : AnarchyRIEHATA¥ellow BucksSALU et CHANMINA invitée dans le morceau single “Racin’“. Ce fut difficile de choisir un seul titre pour ce TOP 10 des morceaux de juillet. “Victory Lap” avec SALU ou encore Pit Road étaient proches de décrocher la timbale. Présent sur la scène J-RAP depuis plus de 20 ans, AK-69 n’a plus rien à prouver mais il semble motiver par le plaisir de la musique.

NORIKIYO – MONDAINE

Norikiyo reste toujours une valeur sure lorsque son nom est cité dans le milieu du rap japonais. Le titre “MONDAINE” qui a fait beaucoup de lui sur les réseaux sociaux, provient du projet “Another Locus Vol2.5“, une compilation de 23 chansons mixées par Dj Deflo. Ce dernier avec lequel Norikiyo avait déjà travaillé en 2013 pour la première version d’Another Locus. “MONDAINE” est un sans-faute et montre l’étendu du rappeur originaire de Sagami. Il apporte une patte artistique supplémentaire au rap japonais et détient un style élégant propre à lui. Another Locus Vol2.5 de Norikiyo avec Dj Deflo est disponible depuis le 6 juin.

MIYACHI – KANSAI LIFE

Le mois de juillet a aussi été marqué par “KANSAI LIFE” du rappeur Miyachi, un deuxième single sorti de l’ombre des projecteurs le 9 juillet. On se souvient du premier single “FAMIMA RAP” qu’on découvrait en début d’année. Cette fois le rappeur nous présente “KANSAI LIFE” avec une excellente vidéo tournée dans les rues d’Osaka. La production de ce morceau est le travail de Disk Nagataki accompagné de George Deligianis qui s’est occupé du mixage et du master.

THA BLUE HERB – COLD CHILLIN’

Issu de l’album “THA BLUE HERB” sorti en 2019, Ill Bostino a partagé le 16 juillet la vidéo de “COLD CHILLIN’” produit par O.N.O A travers ce morceau comme dans l’ensemble de leur projet, c’est tout l’univers du rap japonais old-school qui ressuscite. Cette vidéo sert aussi d’annonce au live streaming THA BLUE HERB 24th Anniversary 24 hours organisé en aout.

ANARCHY – Kiseki

C’est avec le rappeur Anarchy qu’on clôture cette sélection des morceaux de rap japonais de juillet.  Il a réservé quelques surprises à ses fans en sortant son nouvel album “NOISE CANCEL” le 18 juin sans aucune promotion. Un simple poste effectué le 17 juin sur son compte Instagram avait suffi à prévenir son public de cette sortie. Notre jugement s’est logiquement porté sur “Kiseki“, huitième piste du projet où le flow de l’artiste si lie à la mélodie de la guitare de Jesse. Pas très innovant pour une fois, Anarchy nous prouve tout de même qu’il sait s’assumer avec des chansons simples à écouter.


 

Faire tourner sur les réseaux

Laisser un commentaire

*

code